L’eau était pure à la source cachée

La cruche épargnée et elle dans ta main, étaient unies.

Le bruit du monde ne nous atteignait plus

Depuis si longtemps, et nous pouvions croire au bonheur d’une naissance.

Nous avions entendu l’annonce d’indicibles mystères.

Heureux, l’air nous frappait sans trop de peines.

Il y eut pourtant bien des douleurs

Dans l’âme et le cœur que nous habitions alors.

Où étais-tu où j’étais,

Effarés, étourdis, éblouis, étonnés,

Dans la lumière invisible nous étions semblables.

Advertisements